banniere pecheur.com

    Technique de pêche
 

Leurres souples :
10 astuces
Pour booster vos montages

shad

Il existe une infinité de façons de monter et d'utiliser un leurre souple, mais pour les pêches classiques au shad il y a quelques méthodes qui sortent du lot, que ce soit pour l'armer ou augmenter son attractivité.

La saga du triple voleur

Pêche du brochet au leurre souple shad Quand on monte un leurre souple sur une tête plombée, le besoin d'ajouter un hameçon triple se fait souvent sentir pour limiter les ratés au ferrage.

Cet hameçon « voleur » peut se fixer de multiples façons.

J'ai fini par retenir les montages qui me semblent les plus rationnels (c'est à dire à la fois pratiques et efficaces).

Le triple doit-il être en position ventrale ou dorsale ? Vaste débat, les opinions diffèrent. En fait les deux sont valables, c'est affaire de circonstances.

L'armement dorsal permet de reculer davantage le triple et n'accroche pas les débris du fond (feuilles mortes, algues).

Il consomme également moins de leurres puisque le triple se désolidarise au ferrage, évitant à l'empile de sectionner la gomme.

L'armement ventral permet d'employer de gros triples sans brider le leurre, et l'armement est plus efficace en cas d'attaque de bas en haut.

Il est préférable pour les gros leurres mais certains le privilégient même pour le sandre.

1 - Armement dorsal avec sleeve

hameçon triple voleur dorsal avec sleeveC'est le système que je privilégie pour le sandre en verticale, une pêche où l'on emploie en général des leurres de taille modérée (8 à 14 cm).

L'empile en fluorocarbone est nouée au triple, l'autre extrémité étant sleevée pour former une minuscule boucle (1,5 à 2 mm de diamètre).

La longueur de cette empile est fonction de celle du leurre, le plus souvent c'est entre 1,5 et 2,5 cm.

La boucle est enfilée sur la courbure de l'hameçon et si son diamètre est bien calculé l'ardillon l'empêche de ressortir sauf si le sleeve est orienté vers le bas (ce qui n'arrive jamais en action de pêche). Le triple est ensuite piqué dans le dos du leurre.

Ce système présente de nombreux avantages : grande discrétion, fiabilité largement éprouvée, n'abîme pas le leurre lors au ferrage et surtout permet d'enlever le triple voleur Armement dorsaltrès facilement pour changer de leurre ou de grammage.

On n'a donc plus besoin d'armer tous ses leurres à l'avance, et on peut les démonter en fin de session pour les remettre dans leurs sachets.

Un assortiment de têtes plombées et un lot d'empiles faites à l'avance (différentes longueurs et tailles d'hameçon)

suffisent pour faire face à toutes les situations. À noter que l'on peut réaliser une empile avec de l'acier si la densité de brochets le justifie.

Ce système ne convient pas pour les pêches très musclées à cause du risque d'ouverture de l'hameçon simple sur une très forte traction (risque inexistant avec le sandre).

hameçons triples et empiles montées d'avanceastuce  Matériel nécessaire :


- sleeves simples Cannelle 985 BK n°2 ou équivalent (diamètre intérieur 1,2 mm).

- fluorocarbone 26 ou 28/100

- triple n° 8 à 4 selon l'importance du leurre.

- pinces plates pour serrer le sleeve (n'importe quelles pinces à bec fin font l'affaire).
 
 
   
 

2 - Armement dorsal raccordé à l'oillet

Montage d'un triple dorsal raccordé à l'oeillet de la tête plombée Montage employé pour le brochet par Sylvain Legendre, qui n'aime pas les bricolages compliqués.

C'est en effet un système d'une grande simplicité : l'empile (fluorocarbone ou acier souple) est nouée directement à l'oillet de la tête plombée et le triple est piqué vers l'arrière du leurre.

On conserve la possibilité de changer facilement de leurre et la solidité est évidemment optimale.

La présentation est moins « propre » qu'avec le montage précédent et à tendance à rigidifier le leurre surtout si l'on emploie une empile de fort diamètre.

C'est donc plus un montage pour la pêche en linéaire horizontale ou oblique que pour la verticale, et plutôt pour le brochet ou le silure que pour les percidés.

Très bon pour le brochet sur fonds herbeux car le triple en position dorsale ramasse moins d'herbes que s'il était en position ventrale.

3 - Armement ventral raccordé sur l'hameçon de la tête plombée

Phase deux : l'animationLe triple est raccordé à une empile en tresse blindée nouable (Fortress, Powertress ou autre).

On intercalle éventuellement un anneau brisé pour permettre le remplacement du triple et lui laisser plus de liberté.

L'empile est lochée au travers du leurre de façon à ressortir par le dos au niveau de la courbure de l'hameçon simple, auquel elle est nouée par une double ou triple clef.

Ce type de tresse blindée ne glisse pas aux nouds, c'est très fiable.

Le triple peut être placé à l'aplomb de l'hameçon simple (brochet) ou décalé vers l'arrière du leurre (sandre). Voir à ce sujet l'avis d'Arnaud Fileppi en encadré.

Ce montage a l'avantage de la simplicité et de la rapidité d'exécution, il est très fiable. Son défaut est qu'il n'est pas démontable.

Il est parfait pour armer de gros leurres souples avec un hameçon triple de taille conséquente.

astuce  Triple ventral : l'avis d'Arnaud Fileppi


Montage ventral terminé"Je pense que c'est une erreur de placer le triple trop en arrière.

La plupart du temps les poissons attaquent en tête et s'ils ne le font pas c'est que le leurre ou la plombée ou l'animation ne leurs conviennent pas...

En cas de touches éclairs il faut changer la plombée jusqu'à trouver la bonne pour que le brochet aspire sa proie...

Pour les touches courtes j'écarte mon triple avec 1 ou 2 anneaux brisés en plus pour qu'il pende encore plus sous le leurre, infaillible pour les poissons chipoteurs.

Par contre, placer un triple sous l'hameçon simple ou même devant nécessite de faire un truc en plus....

Pour accentuer l'attaque en tête je colle des yeux de gros diamètres vers la tête du leurre et même juste en dessous de la pointe de l'hameçon simple. "
 

4 - Armement ventral raccordé sur l'oillet de la tête plombée

armement ventral attaché à l'oeilletC'est une variante un peu plus sophistiquée du précédent.

L'empile en acier sleevé ou noué ressort par l'avant du leurre en formant une boucle qui est passé autour de l'oillet de la tête plombée.

Le principal avantage de ce système est qu'il est démontable et permet donc de changer de leurre ou de tête plombée assez facilement.

Il est un peu plus délicat à réaliser et on a intérêt à monter des empiles à l'avance histoire de ne pas perdre trop de temps au bord de l'eau.

Le risque de trancher le leurre lors du combat est un peu plus important.

À noter que ces empiles peuvent servir à un armement dorsal si besoin s'en fait sentir, mais dans ce cas l'hameçon triple est en général choisi une ou deux tailles en dessous.

 

Montages anti-herbes pour le brochet

La pêche du brochet au leurre souple dans les secteurs très encombrés (nénuphars, potamots, bois morts, etc.) requiert des montages anti-accroche fiables et opérationnels. En voici quelques-uns qui ont fait leurs preuves.

5 - Tête plombée spéciale à élytre

Tête plombée à élytre anti-herbe Ces têtes plombées sont très pratiques car elles permettent d'armer facilement n'importe quel type de leurre souple, contrairement au montage texan.

La difficulté consiste à trouver des modèles dont la taille d'hameçon ne soit pas forcément liée au grammage. On utilise en général ce montage en eau peu profonde, et pour armer un leurre conséquent.
On cherche donc un hameçon assez gros et surtout à hampe longue (car il n'est pas question d'ajouter un hameçon triple voleur) avec un grammage modéré (7-10 g).

J'ai un faible pour les têtes plombées Dragon V-Point Protector, notamment le modèle de 10g avec hameçon 5/0, facile à trouver ou, mieux encore mais plus difficile à trouver le 10g - hameçon 6/0. Mustad en vend également mais avec des hameçons plus petits : référence JH32627AS.

Attention, ces têtes offrent une protection moyenne contre les accrochages, moindre que celle d'un montage texan ou d'un jig, et ne conviennent pas pour les "champs de mines".

Elles sont parfaites pour les roselières. Le taux de réussite au ferrage est excellent.

6 - Montage texan simple pour le brochet

montage texan avec crinelle d'acierRien de particulier ici, ce montage est archi-connu, si ce n'est qu'il faut se procurer des hameçons de grande taille et de grande ouverture, des leurres souples adaptés (j'ai un faible pour les shads à fente ventrale), puis résoudre le problème du lestage et du bas de ligne.

Il existe des hameçons lestés sur la hampe (Sébile Soft Weight System par exemple) parfaits pour une nage planante.
Mais pour une prospection rapide de secteurs très encombrés un lestage en tête avec une balle profilée est de mon point de vue préférable car offrant une meilleure pénétration verticale du couvert végétal.

montage texan pour le brochetL'astuce consiste à bloquer la balle coulissante pour qu'elle reste collée à l'oillet de l'hameçon au lieu de coulisser sur un relâché, ce qui nuit à la présentation et déforme le bas de ligne par frottement.

On y parvient très facilement en enfilant un petit sleeve sur le bas de ligne (acier 19 ou 49 brins, gros fluorocarbone) avant d'enfiler la balle et d'attacher l'hameçon.

Il suffit ensuite de mettre la balle au contact de l'hameçon et de serrer le sleeve.
Le noud d'attache est masqué et ne prend pas d'herbes ou d'algues, le montage est souple (surtout avec de l'acier) et opérationnel.

7 - Cuiller + texan

cuiller et montage texanUn montage très simple à réaliser, puisqu'il suffit de couper à la pince l'oillet de l'hameçon triple d'une cuiller tournante et de le remplacer par un gros hameçon simple texan à l'aide d'un anneau brisé.

Il présente plusieurs avantages par rapport à un texan classique :

- pas besoin de lest, le poids de la cuiller et du leurre suffisent à lancer facilement à bonne distance.

- Dans l'eau ce montage plonge peu car la résistance de la palette à la récupération le maintient proche de la surface sans avoir besoin de mouliner rapidement.

montage texan avec cuiller pour le brochet- Les éclats et vibrations de la palette sont évidemment un attrait supplémentaire.

Autrement dit, il se lance comme un texan lesté et pêche comme un texan non lesté.
Ce n'est pas un montage pour fouiller la végétation mais plutôt pour une prospection horizontale sous la surface ou entre deux eaux, par exemple entre les bancs de nénuphars.

Tête plombée texan à palette Flashy Swimmer Si l'on souhaite au contraire pouvoir laisser couler le leurre pour fouiller la moindre trouée tout en gardant l'attrait supplémentaire de la palette, il existe deux solutions très adaptées.

La première consiste à pêcher au jig en l'agrémentant d'un trailer à l'extrémité duquel on fixe palette (lochage ou vissage, comme expliqué plus loin dans le chapitre sur les palettes).

La seconde, plus simple et plus polivalente puisqu'elle permet d'employer n'importe quel leurre souple adapté au texan, consiste à utiliser une tête plombée texan agrémentée d'une palette, comme l'excellente Flashy Swimmer (Owner).

Bien que conçues à l'origine pour la pêche du bass, ce genre de tête plombée sont parfaites pour le brochet à condition de rester raisonnable quant à la taille des leurres souples utilisés.

 

Leurres souples et palettes

Il est indéniable que le fait d'ajouter une palette tournante à un montage pour le leurre souple constitue souvent un plus, notamment pour le brochet mais aussi pour la perche ou le black bass.
Les possibilités de montage et bricolages sont quasi infinies, en voici quelques-uns.

8 - Remplacer la queue par une palette

ajouter une palette sur un shad Vous aimez les shads à palette, ou encore un brochet a sectionné la queue de votre modèle préféré ?

Accordez-lui une seconde carrière en remplaçant la queue par une palette, achetée ou récupérée.

Raccordez-la à un émerillon par un petit anneau brisé, et fixez l'émerillon à une potence résistant aux dents des brochets (sinon dites adieu à votre palette...).

Celle potence est ensuite enfilée par la queue tronquée du leurre souple pour ressortir par la tête en formant une petite shad à paletteboucle qui est passée autour de l'oillet de la tête plombée.

Cette précaution vous permettra d'utiliser l'empile et la palette avec un autre shad.

La taille et le style de la palette dépendent de l'intensité des vibrations voulue, le plus n'est pas toujours le mieux...

Cette astuce peut également servir à ajouter une petite palette sur un trailer de jig, le rendant plus attractif à la descente.
palette tire-bouchon Si ce bricolage vous semble trop rébarbatif ou si vous voulez pouvoir ajouter très rapidement une palette dans le feu de l'action, il existe des systèmes prêts à l'emploi.

Comme par exemple les palettes à visser dans le leurre au moyen d'un genre de tire-bouchon en corde à piano (Delalande, Ecogear, Savage Gear, Fox, etc.).

La mise en ouvre est très rapide et de plus on peut fixer la palette où l'on veut sans forcément sacrifier la queue du leurre.

En revanche, avec ce système les pertes de palette par arrachement lors de l'attaque sont relativement fréquentes.
bras à palette On trouve également de petites armatures qui portent une palette et dont l'autre extrémité en forme d'agrafe se raccorde à l'oillet de la tête plombée (ou de n'importe quel leurre compatible).

Ce système, en plus d'être fiable et très simple d'emploi, protège la pointe de l'hameçon des obstacles (exemple : Delalande Spinner Flash, Savage Gear Spinnerbait Arm) et s'efface lors de l'attaque.

Enfin, on trouve également des têtes plombées portant une palette reliée au plomb par une armature métallique (donc imperdable) très simples d'utilisation (Northland Thumper Jig, Delalande TP Pro Flex, Sworming Hornet Lures Fish Head Spin).

 

Customisation des leurres souples

Il ne s'agit plus ici de montages proprement dits, mais d'astuces permettant de modifier à sa guise l'aspect du leurre souple dans le but (ou au moins l'espoir) de le rendre plus attractif.

9 - Ajouter des yeux

Yeux à coller pour customiser ses leurresL'importance du signal oil pour déclencher et cibler l'attaque d'un carnassier n'est plus à démontrer.

Nombre de shads du commerce en sont d'ailleurs pourvus d'origine, mais pas tous, et il arrive qu'un oil se décolle.

On peut également vouloir placer un oil ailleurs que sur la tête, par exemple au niveau de l'hameçon, sur la caudale...

On peut aussi tout simplement les coller sur la tête plombée, ils seront ainsi disponibles quel que soit le leurre employé.

On trouve dans le commerce des yeux 3D à coller de différentes tailles et couleurs, pour quelques euros les cents (Canelle, Powerline, Illex, Delalande, etc.).

Certains ont une face adhésive mais la tenue n'est pas suffisante, mieux vaut les coller avec une colle cyanoacrylate ou une colle spéciale leurre souple.
Pour un collage sur la tête plombée une colle époxy bi-composants assure une meilleure tenue dans le temps.

10 - Décorer ou colorer ses leurres souples

Colorant pour leurres souples Spike ItAvec les colorants de la marque Spike-It (Florida Fields Fishing) il est possible de modifier la couleur d'un leurre souple, d'une partie seulement, ou encore de rajouter des décorations.
Ce produit tient vraiment bien car il pénètre dans la masse et le changement de couleur est irréversible.

Il existe en feutres (style marqueurs) ou en flacon (coloration par trempage ou au pinceau), et cerise sur le gateau il ajoute au leurre un parfum attractant très tenace (ail ou crevette).

Ce système devient vite incontournable car il présente de nombreux avantages : personnalisation du leurre, ajout de détails réalistes (zébrures, nageoires, ouïes, tag-cible, etc.) et même dans certains cas possibilité de modifier entièrement la couleur pour répondre aux préférences des carnassiers.

On peut également colorer les jupes en silicone des spinnerbaits et jigs, mais la tenue est moins bonne.



Autres articles sur la pêche au leurres souples

• Le brochet au leurre souple avec Sylvain Legendre
• Divinatör mode d'emploi avec Mathieu Alexandre
• Le drop shot avec Ben Ampaud
• La verticale
• Le skipping (théorie)
• Le skipping en vidéo
• Le pitching
• La perche aux leurres souples
• Choisir la couleur des leurres



Page d'accueil > Techniques > Leurres souples

© 2013 - Michel Tarragnat