brochetCoin de pêche
Le domaine de Chérupeaux
La vie de château !

Si vous pensiez que pêcher un domaine privé en Sologne, avec 7 étangs à disposition et hébergement dans un authentique château, était au-dessus de vos moyens, il est temps de revoir votre jugement...

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir et lire les légendes

Le domaine de Chérupeaux vu du cielLa formule proposée par le Domaine de Chérupeaux, près d’Orléans dans le Loiret, est en effet à la fois originale et abordable. Elle est susceptible d’intéresser tout pêcheur désireux de s’offrir un week-end dépaysant sans se ruiner.

De quoi s’agit-il ? D’un domaine privé de 370 hectares principalement destiné à la chasse, comme il en existe en Sologne, mais qui hors saison cynégétique ouvre ses portes et ses étangs aux pêcheurs.

Pour être plus précis, le château loue des chambres qui ouvrent droit à l’utilisation des étangs et des parties communes (pièces de réception, cuisine, etc.).

Il ne s’agit donc pas d’une pêche à la journée comme on en voit un peu partout, mais d’un mode d’hébergement avec mise à disposition de différentes activités de loisir, lesquelles sont comprises dans le prix de base.

Le prix de la nuit est celui que l’on paie pour une chambre dans n’importe quelle demeure de prestige ou dans un hôtel réputé, 150€ pour une personne seule ou 100€ par personne pour une chambre double, mais avec cette différence que rares sont les châteaux ou hôtels à offrir sans supplément la jouissance d’un tel domaine pêchable.

Le château de Chérupeaux en SologneCelui-ci consiste en une succession de 7 étangs de tailles variables (1 à 3 hectares) disséminés en pleine forêt.

On y accède en voiture en empruntant l’un des nombreux chemins qui sillonnent le domaine, l’occasion de croiser toutes sortes d’animaux sauvages (biches, chevreuil, faisans, etc.), évidemment très abondants.

Il y aurait facilement de quoi s’y perdre, mais dés votre arrivée vous êtes pris en charge par un guide qui, après vous avoir remis un plan du domaine et indiqué la spécificité de chaque étang, vous laisse libre de pêcher où vous voulez.

“Le brochet est un peu le maître des lieux car présent depuis toujours, même si les propriétaires ont fait en sorte de varier les peuplements”

Nous sommes en plaine, et tous ces étangs sont relativement peu profonds, de sorte que la pêche en wadding est possible presque partout.

étang dit du Pont de Brique À vrai dire, elle est même incontournable puisqu’en dehors de la digue la plupart des rives sont trop sauvages et boisées pour permettre la pêche du bord.
Des barques sont disponibles sur certaines étangs, et l'on peut aussi amener son float tube.

Mais à vrai dire la pêche en wadding est à mon avis la plus rationnelle et discrète étant donné la superficie modérée des étangs et leur faible profondeur. D'autant que les fonds sont sains et que l'on n'enfonce pas.

Ces étangs sont également riches en végétation aquatique, propice à la reproduction et à l’alimentation des poissons. Et notamment du brochet qui est un peu le maître des lieux car présent depuis toujours, même si les propriétaires ont fait en sorte de varier les peuplements.

C’est ainsi que l’étang de l’Étoile est également peuplé de sandres et de black bass ou que le Lac est le domaine de la carpe et du silure, ce qui explique ses eaux plus troubles et moins herbeuses.

étang de l'étoile Même si ces étangs ne sont pas immenses, il reste impossible de tout prospecter sur un week-end, ce qui bien sûr dilue la pression de pêche.

Celle-ci est d’ailleurs très modérée : période d’ouverture restreinte de début mars à fin octobre (hors période de chasse), nombre de pêcheurs simultanés limité à cinq maximum pour tout le domaine et absence de prélèvements puisque la pêche ici se fait en no-kill.

Il faut savoir être lent et discret dans son approche, précis dans ses lancers, et surtout bien maîtriser les techniques de pêche en milieu encombré.

À ce sujet, la pêche au vif est interdite pour préserver l’intégrité du cheptel. Par respect pour le poisson, il est recommandé d’écraser les ardillons de vos hameçons.

Quelle que soit l’espèce recherchée, la densité est donc bonne et la taille moyenne intéressante, notamment celle des brochets, avec nombre de sujets entre 70 cm et le mètre.

Un joli brochet du domaine de ChérupeauxCe qui ne veut pas dire que la pêche soit forcément facile puisqu’il ne s’agit pas de poissons surdensitaires lâchers régulièrement, mais d’une population sauvage.

De plus, la pêche peut s’avérer assez technique du fait de la végétation aquatique importante, de l’encombrement des berges et de la faible profondeur moyenne.

Il faut savoir être lent et discret dans son approche, précis dans ses lancers, et bien maîtriser les techniques de pêche en milieu encombré, si l’on souhaite exploiter toutes les zones.

Parmi les techniques les plus rationnelles ici on retiendra la pêche au streamer, aux leurres de surface ou très peu plongeants, au leurre souple en texan et au jig.

Les leurres plus conventionnels tels que cuiller, jerkbait ou crankbait, ne sont utilisables dans de bonnes conditions que sur certaines zones plus profondes et donc plus dégagées.

Bref, des conditions qui ne devraient pas trop dépayser les amateurs de pêche en étang peu profond et rivières encombrées.


 

La vie de château

 
Le grand salon avec billardCes conditions de pêche presque idylliques ne constituent qu’une partie de l’attrait du domaine, l’autre étant bien entendu le château de Chérupeaux lui-même, le cadre, la qualité d’hébergement qu’il propose, mais aussi son histoire.

Cinq chambres de 25 à 35 m² sont mises à disposition des clients, toutes équipées d'une salle de bains, décorées et meublées avec style.

Le grand salon (80 m²) donne sur le parc et est équipé d’un billard, d’un piano, d’une cheminée, et de tout ce qu’il faut pour passer une agréable soirée.

Une immense salle à manger (80 m²) peut accueillir un groupe entier, à moins que vous ne préfériez prendre vos repas dans l’intimité de la cuisine, qui fait la taille d’une salle à manger ordinaire, elle-aussi mise à disposition.

Au sujet des repas, vous pouvez au choix les préparer vous-même (barbecue possible) ou réserver une formule traiteur.

La bibliothèqueLa bibliothèque est sans doute le clou du spectacle pour qui aime les beaux objets d’art et les livres anciens.

On trouve ici, entre autres perles, des manuscrits et éditions originales de Maurice Genevoix.
Il est vrai que le Domaine a appartenu à un célèbre éditeur, et est régulièrement le théâtre de rencontres artistiques.

C’est l’endroit idéal pour un week-end en famille. Les enfants adorent l’ambiance château et on peut les laisser vaquer librement sans crainte de la circulation ou autres nuisances.

Le maître des lieux Patrick Nielsen, tout de gentillesse et de simplicité, est également un pêcheur passionné.

On trouve donc, en toute logique, une salle de pêche et tout ce qu’il faut pour « garer » notre fourbi, nos waders et autre, sans forcément jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine.

Une des chambres du chateauC’est d’ailleurs une constante ici, l’ambiance est chaleureuse et bon enfant, et pas du tout guindée, comme le cadre pourrait le laisser craindre. On s’y sent bien.

Outre la pêche, d’autres activités sont accessibles pour les accompagnants : un court de tennis et un parc de 10 ha à parcourir à pied ou en VTT, promenades en barque, etc.

Moyennant un supplément, on peut même s’offrir (ou offrir à sa compagne) un week-end bien-être (massage, réflexologie, etc.).

Bref, c’est l’endroit idéal pour un week-end en famille. Les enfants adorent l’ambiance château et on peut les laisser vaquer librement sans crainte de la circulation ou autres nuisances.

À noter, pour ceux qui souhaitent se perfectionner, qu’en 2012 des stages de pêches à la mouche et aux leurres seront organisés, avec des compétiteurs renommés.

Conditions et tarifs

pêche de la carpe à ChérupeauxBase 3 personnes minimum

- Prix par personne en chambre single : 150 € incluant une nuit au château avec petit-déjeuner, et le libre accès aux étangs de pêche pendant deux jours.

- Prix par personne en chambre double : 100 € incluant une nuit au château en chambre double à partager et le petit-déjeuner.

- Prix pour l'accompagnant dans la même chambre: 80 € incluant 1 nuit au château et le petit-déjeuner.

Accès wifi gratuit. Privatisation complète du château possible à partir de 4 chambres occupées.
Restauration : repas à préparer soi-même (victuailles non fournies) ou possibilité de faire appel à un traiteur.

Réservation et renseignements :
Tél. 06 84 16 38 78
www.envie-dautrement.com
Mail :

 



Page d'accueil > Récits et voyages

© 2011 - Michel Tarragnat